• Les utilisateurs de l’application américaine à succès PlaySay apprendront les langues avec babbel.com
  • L’acquisition résulte d’un Cash-Flow opérationnel
  • Le siège reste à Berlin; Le PDG de Play Say Inc. travaillera depuis les US pour babbel.com
Berlin,

Le système d’apprentissage de langues étrangères fait depuis longtemps partie des principaux fournisseurs dans le domaine de l‘apprentissage de langues étrangères sur mobiles. Il s’agit à présent de se positionner sur le marché américain. Pour s’étendre outre-mer babbel.com reprend dès à présent l’app d’apprentissage des langues étrangères PlaySay. L’entreprise californienne, fondée en 2008, propose une application pour iPhone avec une fonction Community pour apprendre l’anglais et l’espagnol; il est possible d’apprendre les langues en dialoguant directement avec d’autres apprennants.

PlaySay, dont le siège est à San Francisco, est arrivée en 2012 aux Etats-Unis et dans dix autres pays à la première place dans l‘iTunes-Store dans la catégorie Formation et était finaliste en 2011 du TechCrunch Disrupt. Saluée par les médias comme une véritable “expérience d’apprentissage” (The New York Times), l’entreprise de la Silicon Vallée a pu convaincre dans de nombreux pays et a pu rendre possible, avec l’application iPhone PlaySay, un apprentissage des langues efficace et distrayant.

“L’acquisition de PlaySay a résulté d’un Cash-Flow opérationnel. Cela s’intègre dans notre expansion aux Etats-Unis. Le marché américain offre un large potentiel pour l’apprentissage mobile des langues étrangères et nous avons encore beaucoup de possibilités”, dit Markus Witte, directeur de babbel.com .

Pour le démarrage aux Etats-Unis babbel.com peut compter sur l’expertise de Ryan Meinzer, fondateur et directeur général de Playsay. “En se concentrant sur des solutions d’apprentissage de langues étrangères sur mobiles efficaces et accessibles, babbel.com peut supplanter des entreprises comme Rosetta Stone, qui ont négligé les apprennants déboursant moins de 100 dollars par an pour des produits d’apprentissage des langues. Les entreprises qui perceront le marché seront celles qui se spécialisent dans le domaine de l’apprentissage mobile. Babbel.com et PlaySay vont concquérir le marché américain”, dit Ryan Meinzer.

L’achat de PlaySay va concourir au succès de babbel.com et va encore faciliter l‘accès à un plus grand nombre à l’apprentissage simplifié des langues étrangères. Les utilisateurs de Playsay peuvent continuer à apprendre avec leur application et ont en outre la possibilité d’utiliser l’offre mobile de Babbel.

Au sujet de PlaySay

Playsay est une entreprise fondée en 2008, dont le siège est basé à San Francisco. Elle distribue une application pour iPhone avec une fonction Community pour apprendre sur mobiles. En 2012 Playsay se positionnait dans onze pays à la première place de l‘iTunes-Store dans la catégorie Formation. En 2011 Playsay était finaliste du TechCrunch-Disrupt.

Berlin,