Berlin,

Babbel, le spécialiste de d’apprentissage des langues en ligne, annonce l’arrivée du russe parmi les 14 langues mises à disposition des utilisateurs et propose une solution unique pour franchir le cap de l’apprentissage d’un alphabet cyrillique.

Babbel a en effet réussi à résoudre cette difficulté en intégrant une table de translittération et introduit de manière thématique l’alphabet cyrillique complet dans son nouveau cours de russe pour débutants. Basé sur des dialogues inspirés de situations quotidiennes, que ce soit les différentes manières de se saluer ou de passer commande au restaurant, le cours permet à l’utilisateur d’intégrer rapidement les connaissances de la langue russe et de les employer dans la vie courante.

« Ce qui était très important pour nous, c’était de transmettre l’alphabet cyrillique, avec ses 33 lettres, de manière contextuelle pour que l’utilisateur puisse immédiatement assimiler les premiers mots et former des phrases complètes susceptibles d’être employées dans des situations de tous les jours, » explique Barbara Baisi, chef de projet pour le russe chez Babbel. « Jusqu’à sa finalisation, nous avons constamment soumis le cours de russe à des tests d’utilisateurs et assurer un cours qui, même avec un clavier latin, soit facile et motivant. »

Le défi de l’alphabet cyrillique

Avec 275 millions de locuteurs, le russe est la septième langue la plus parlée dans le monde et pour répondre à la forte demande, Babbel a travaillé pendant sept mois pour élaborer et mettre en œuvre le tout premier cours de russe pour débutants.

Avec des utilisateurs partout dans le monde ne disposant pas tous du même clavier, le défi consista à trouver un moyen universel de taper des lettres cyrilliques tout en utilisant un clavier latin standard. Si certaines lettres ou combinaisons de lettres en caractère latin correspondent déjà à certains caractères en cyrillique (par exemple : a = a, n = н et ja = я), d’autres lettres comme le ‘ш’ - similaire au son « sh » en français - nécessitaient de créer quelque chose qui n’existe pas sur un clavier classique. Le cours proposé par Babbel résout le problème de l’écriture avec un clavier latin grâce à une table de translittération.

Babbel est ainsi la première entreprise de cours de langues dans le monde à proposer ce clavier de translittération qui soit adapté aux débutants qui ne connaissent pas l’alphabet russe. Là où la plupart des systèmes actuels fournissent un clavier visuel intégrant les lettres russes - ce qui demande une connaissance de l’alphabet cyrillique - Babbel a inversé le processus. En montrant le clavier comprenant à la fois l’alphabet cyrillique et l’alphabet latin, Babbel invite l’utilisateur à apprendre à taper et développer ainsi sa connaissance de l’alphabet.

Pour ceux qui utilisent les applications Babbel, cela est encore plus simple, puisqu’ils peuvent sélectionner le clavier cyrillique sur la tablette ou le smartphone.

Une langue russe pleine de complexités

Au-delà de l’alphabet, la langue russe représente également un challenge sur le plan de la grammaire et de la conjugaison avec six cas grammaticaux différent et des verbes qui peuvent s’avérer difficiles. Bien que le russe n’ait que trois véritables temps – présent, futur et passé – ils ont un nombre impressionnant de préfixes et de suffixes qui modifient subtilement le sens du mot. C’est notamment le cas entre le mot пить (boire) et le mot выпить (vider son verre), dont les significations sont bien différentes !

La langue russe est disponible sur le site Babbel, l’application IOS et Android.

Berlin,